Info

Jusqu’au XVIIe siècle, les mots « dessein » et « dessin », dans notre langue, n’étaient pas différenciés, ainsi le dessein signifiait à la fois dessin et projet, tracé du contour et intention, l’idée au sens spéculatif et l’idée au sens d’invention.

Souhaitant rester fidèle à cette unité entre la représentation et la potentialité, je base mon travail sur la pratique du dessin comme force et projection mentale, étroitement lié à l’esprit et à l’imagination.

C’est aussi la puissance de l’idée qui m’intéresse, et sa relation au réel, notamment à travers l’image.
Les inventions humaines, qu’elles soient matérielles (architectures, technologies, histoire de l’art) ou invisibles (langages, croyances, pensée magique) sont utilisées dans mes recherches comme ressources et bases de réflexion.

Mon travail se développe le plus souvent en série thématique et je propose aux regardeurs des images à lire et décoder, des tiroirs à double-fonds.
Influencé par l’hermétisme – art mystique, alchimie, médiums, j’aime allier une certaine complexité (cryptage et multiplication des pistes) à une très grande simplicité, esthétique et intellectuelle.

Visuellement, ma production suit cette approche paradoxale et combine la naïveté, la légèreté, l’élémentaire avec le savant et le raffiné. Elle dégage ainsi un aspect à la fois primitif et délicat, une vision contemplative et ironique.

Toutes les reproductions © Johann Bertrand d’Hy
johannbertranddhy @ gmail.com
C.V. et portfolio sur demande.

Crédit photo : Grégory Valton ou J.B.d’H.
Merci à : Dmitry Semenov.